Ste Marguerite - Cimetière des esclaves

2009 - Première visite au cimetière des esclaves à Sainte Marguerite. Difficile de trouver cet endroit non indiqué sur les guides. Nous empruntons une petite route qui nous amène sur une plage. Au fond, sur notre droite, un grand panneau bleu  attire notre attention.. L'endroit est "en l'état", couvert de végétation.. 

Sainte MargueriteSainte Marguerite

 

Sainte MargueriteSainte Marguerite

 

Sainte MargueriteSainte Marguerite

 


 

Février 2012, retour au cimetière de Sainte Marguerite... triste vision, il est à l'abandon. Le grand panneau est en piteux état...

Sainte MargueriteSainte Marguerite

 


Février 2014 - Troisième visite au cimetière des esclaves de Sainte marguerite. Un panneau indiquant le cimetière d'esclaves a été installé sur la route. Arrivés sur la plage, nous avons la  surprise de constater que le cimetière a été nettoyé, des poteaux de bois colorés ont été installés pour le délimiter, des autels sont disposés tout autour (rochers) des objets religieux et bougies y sont déposés. Nous avons assisté, un dimanche, par hasard, a une cérémonie en mémoire des esclaves. Textes, chants et offrandes (pétales de fleurs) pour honorer ces hommes, femmes et enfants qui ont tant souffert. Nous sommes restés là près d'une heure. Beaucoup d'émotion...

Sainte MargueriteSainte Marguerite

Autels :

Sainte MargueriteSainte Marguerite

 

Sainte MargueriteSainte Marguerite

Les membres l'association Lanmou ba yo honorent leurs ancêtres en organisant cérémonies et commémorations

Sainte MargueriteSainte Marguerite

 

Sainte MargueriteSainte Marguerite

 

Sainte MargueriteSainte Marguerite

 

Sainte MargueriteSainte Marguerite

 

Ici reposent nos aïeux morts dans l'enfer de l'esclavage.

Dans ce lieu à jamais sacré, que leurs âmes reposent en paix. Lanmou ba yo !

Parce qu'ils ont vécu le martyre de l'esclavage,

Parce qu'on leur a refusé leur identité et leur dignité d'hommes et de femmes,

Parce qu'on les a construits dans la division et le mépris d'eux mêmes,

Parce qu'ils sont morts souvent sans sépulture et sans rite,

Parce que leurs âmes sans considérations, errent sans repos, Lanmou ba yo !

Parce qu'au coeur de l'enfer esclavagiste ils ont fait briller la flamme de la résistance et de la liberté,

Parce qu'ils ont inventé les rites et cadences de nos vies,

Parce que de leurs plaintes ils ont fait nos mélodies,

Parce que tout simplement ils ont su aimer,

Parce que nous leur devons l'existance, Respé pou yo !

Désormais, Nous, arrières petifs-fils et filles d'esclaves avons décidé :

De réhabiliter la mémoire de nos parents esclaves,

De les inscrire dans notre parenté,

D'affirmer leur pleine dignité,

De leur rendre un hommage sacré : Fos ban nou !

 


Localisatiion :

Articles similaires

Histoire

Patrimoine