Les Grands-Fonds

Les Grands-Fonds, une région typique  de Guadeloupe qui ne ressemble à aucune autre....
La route entre Sainte-Anne et le Moule traverse une région appelée "les Grand-Fonds". Le relief y est très accidenté. Mornes (collines) et vallées se succèdent sans cesse.  Le climat est moins lourd qu'à la côte  pourtant pas très éloignée. Nous avons fait cette balade en voiture. A chaque virage on découvre de pittoresques points de vue sur des vallées et mornes verdoyants, des villages et hameaux isolés. On est étonnés par le silence qui règne en ces lieux. 

Les blancs Matignon :  Au XVIIIème siècle, une petite minorité de blancs aristocrates et nobles dit-on, sont venus se réfugier en Guadeloupe dans la région des Grands-Fonds pour échapper aux massacres de la Révolution. Pas assez riches pour s'installer en Basse-Terre,  ils se tournèrent vers la région des Grands-Fonds, aux terres plus ingrates. Ils vivaient retranchés dans ces campagnes, à l'écart de tout, défrichaient des terres et achetèrent quelques esclaves. Ils furent ruinés par l'abolition de l'esclavage en 1848. Leurs descendants, environ 300 personnes à la peau blanche et aux cheveux clairs, vivent  au lieu-dit "Matignon", d'où leur surnom : les blancs Matignon.
La fête des Grands-Fonds : entre le 25 et le 31 décembre, les habitants des hameaux des Grands-Fonds se rendent visite dans un esprit joyeux et convivial. Des courses de boeufs tirants sont organisées, ainsi que spectacles, kermesses et jeux.

Les grands-fonds
Les grands-fonds
Grands fonds
Les grands-fonds


Articles similaires :

Sites naturels

Sites touristiques